podcasts.mplx.ml

La Voix Sans Maître : 2020-10-09

Télécharger l'émission : lvsm-2020-10-09.mp3

Écouter :

Agenda

QAnon

Chronique : les théories du complot qui souhaitent sauver les enfants des pédophiles sataniques

Q-Anon, théorie à la mode depuis la pandémie, d’abord aux USA vers 2017 puis propagée.

Fédère des anti-masques et anti-vaccins, dénonce un complot des élites démocrates qui organise des réseaux de pédocriminalité dans des tunnels secrets sous la ville de Washington. Trump serait le sauveur car prépare un coup de filet contre ce réseau, il faut donc l’élire !

Le pizza gate fuite des emails de la campagne démocrate, et montrent que des proches d’Hilary Clinton se rendent dans une pizzeria de Washington DC. Les Q-anon suggèrent que cette pizzeria est une plateforme où les noms de pizzas correspondent aux noms d’enfants à commander. Un homme, fanatique chrétien d’extrême droite, se rend armé dans cette pizzeria pour sauver les enfants : pas de drame heureusement, ni de sous-sol dans la pizzeria.

A paris, une pizzeria qui s’appelle Pizza Girl a été accusée d’être vitrine d’un réseau pédophile. Rapidement démenti, pas sans remous. Rebelote avec une crèche des USA, provoquant un procès durant 7 ans. Personnes acquittées. Des constantes à ce scénario qu’on retrouve à d’autres moments de l’histoire, comme au 1er siècle de l’ère chrétienne, accusation de sacrifier des enfants comme rituel chrétien. Même topo au 12ème siècle cette fois-ci contre les juifs.

Causer du tort aux enfants est l’un des actes perçus comme le plus répréhensible. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage. Permet de se positionner du côté des défenseurs. Le problème est que ces rhétoriques fonctionnent sur des personnes authentiquement soucieuses mais crédules, ou qui ont typiquement des enfants à s’occuper, c’est à dire les femmes, alors ciblées par les Q-Anon. Création d’une panique morale au service d’idées réactionnaires et conservatrices (réélire Trump, famille hétéropatriarcale, droit des pères). Enfants envisagés comme un ensemble passif à défendre, par conséquent représentés par ces adultes. Ce n’est donc pas tant la pédocriminalité qui est combattue.

Les thèmes complotistes fonctionnent comme des mythes fondateurs, qui répondent le mieux aux peurs des groupes dans lesquels elles se diffusent. Bien que farfelues, les canaux officiels leurs donnent du crédit une fois qu’elles émergent. (…)

Conceptions fausses sur les pédocriminels : pas organisée par des réseaux secrets, mais par des proches des victimes. Les enfants au centre de ces théories ne correspondent pas à une réalité sociale, mais à un vide instrumentalisé. Les enfants qui sont effectivement victimes de pédocriminalités ne sont pas protégés. Les complots surplombent les vrais réseaux de soutien aux victimes. Les solutions préconisées sont toujours de droite, jamais progressistes qui pourraient pourtant combattre la pédocriminalité (patriarcat, agisme, abolition des frontières). Servent à la mise en place de lois liberticides. Les tests ADN n’ont été acceptés qu’avec la promesse qu’ils ne concerneraient que les pédocriminels.

Carla et Scintilla

L’opération Scintilla. Lecture d’une brochure d’infokiosques «COMME UNE ÉTINCELLE EN TRAVERS DE LA GORGE». Carla extradée depuis la France en Italie dans une prison de haute sécurité.

Lecture d’une lettre de Carla.

Pour lui écrire :

Carla Tubeuf
casa circondariale di Vigevano Centralino
via Gravellona 240
27029 Vigevano (PV)

Mots-clés

Playlist